jeudi 19 février 2009

Kenmochi Hidefumi - Falliccia


Kenmochi Hidefumi - Falliccia
01.Falliccia
02.Rain Reverb
03.Canopus
04.Bush of Ghosts
05.Ray
06.Emperor
07.Sub-Zero
08.Spirit Lamp
09.Surging Pathos
10.Snowflake
11.Ashra


Pour une raison qui m'échappe, ce merveilleux album est classé dans la catégorie hip hop. Non pas que j'ai quelque chose contre le hip hop, au contraire, mais je dois avouer que je ne trouve pas ça approprié du tout. Falliccia est un album instrumental très riche qui peut faire un peu penser à Jazztronik, même si ici, on est moins focalisé sur le piano. Les influences des morceaux sont nombreuses, un peu tribales, un peu andalouses, un peu orientales, un peu jazzy, avec de gros efforts faits sur la guitare et les percussions. C'est un vrai bonheur pour les oreilles. La plupart des chansons sont douces, parfaites pour s'allonger et rêver, mais elles ont dans le même temps pour la plupart ce rythme qui fait qu'on pourrait aussi bien danser dessus. Très étrange et séduisant.J'aurai bien du mal à vous conseiller un morceau en particulier tant ils sont tous excellents. En ce moment par exemple, j'écoute Ray, qui est absolument sublime, mais je suis sûr que si je continue à écrire tout en écoutant, je finirai par vous dire la même chose de chaque morceau. Notez quand même que la dernière piste, Ashra est incroyable. Cette montée en puissance vers le milieu de la chanson me donne des frissons à tous les coups. Falliccia pourrait bien devenir une de mes nouvelles drogues.

mardi 17 février 2009

Cradle Orchestra - Velvet Ballads

Cradle Orchestra - Velvet Ballads
01.Talk it Out feat. Nieve & Jean Curley
02.All I Want In This World feat. CL Smooth
03.Mountain Top feat. Aloe Blacc
04.Live Forever feat. Black Thought (of The Roots)
05.Bubbles feat. Jean Curley
06.So Fresh feat. Talib Kweli
07.Nothin For Nothin feat. CL
08.Only One feat. Need Not Worry
09.Jag Jam Jazz
10.The World Outside In feat. Othello
11.Cheers feat. Asheru
12.Food For Thoughts feat. O.C.
13.Yin Stacks feat. Rakaa (of Dilated Peoples)
14.Velvet Ballads
Velvet Ballads n'est pas votre typique album de hip hop. Cradle Orchestra est un collectif formé de deux DJ et d'un ensemble de musiciens. Les deux DJ avaient envie de s'affranchir des samples, afin d'obtenir leur propre son, un son parfait, reconnaissalbe immédiatement. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est réussi.
Certaines chansons sont totalement acoustiques, d'autres intègrent des boîtes à rythmes, mais l'essentiel de la musique vient toujours d'une profusion d'instruments impressionnant et plutôt inédite. Il suffit de voir l'exceptionnel Talk it Out pour s'en rendre compte. Le rap de Nieve et le chant de Jean Curley sont superbes, et alliés à cette musique, c'est tout simplement jouissif. Enfin, jouissif si l'on est maso tant la chanson est triste. La plupart des morceaux est mid tempo, comme le nom de l'album l'indique, avec toujours cette pureté au niveau du son qui fait qu'on entend vraiment chaque instrument et pas une bouillie indifférenciée comme souvent. La variété des invités assure celle de l'album. On passe d'un morceau léger comme Bubbles à quelque chose de plus profond comme Nothin for Nothin, d'un morceau très hip hop comme Live Forever à quelque chose de beaucoup plus soul comme The World Outside, du scratch et des cuivres de Jag Jam Jazz au solo de piano de Velvet Ballads. En bref, un album à découvrir, même quand on n'est pas spécialement amateur de hip hop. Y rester complètement insensible me semble impossible.


mardi 10 février 2009

OCEANLANE - Look Inside The Mirror

OCEANLANE - Look Inside The Mirror (2008.11.05)
01. So Alone
02. Look Inside The Mirror
03. Lights Up My Soul


OCEANLANE était au départ un duo de guitaristes formé de Hajime Takei et Kay Naoe. Ayant pris l'habitude de jouer avec les mêmes bassistes et batteurs, le groupe s'est transformé de fait en quatuor. La particularité du groupe est que toutes les chansons sont chantées dans un anglais parfait par Hajime. Ce qui ajouté au son très occidental du groupe ne permet absolument pas de deviner qu'il s'agit d'un groupe japonais.

Aux première notes de So Alone, j'étais certain qu'il y allait y avoir des cuivres dans la chanson, je ne sais pas pourquoi, mais ce début sonne un peu ska et puis finalement non, c'est "juste" du bon rock bien mené, particulièrement accrocheur. On retrouve toute les marques de fabrique du groupe, le chant en anglais sans aucun accent de Hajime, les chœurs assurés par Kay et cette recherche d'efficacité avant tout (ce n'est pas un reproche, bien au contraire).
Look Inside The Mirror, qui donne son nom au single explore la face pop du groupe. Il faut s'habituer aux tuluptuptup qui sonnent au départ bien trop pop anglaise des années 90 avant de se rendre à l'évidence qu'avec ses paroles inspirées, son chant émouvant, la chanson est superbe.
Lights Up My Soul se pose à mi-chemin entre les deux chansons précédents. Relativement plus expérimentale, elle intègre des cordes et quelques effets électroniques pour un rendu encore une fois particulièrement efficace.
Look Inside The Mirror est un excellent single et un très bon moyen de découvrir OCEANLANE. Varié et attachant, il montre les évidentes influences anglo-saxonnes du groupe tout en le rendant charismatique.



mercredi 4 février 2009

House☆Disney


House☆Disney
01. MEG x Q;indivi - When You Wish Upon A Star (Pinocchio)
02. World Sketch - Beauty and the Beast (La Belle et la Bête)
03. Q;indivi - Part of Your World HOUSE NATION Remix Edit (The Little Mermaid / La Petite Sirène)
04. Fantastic Plastic Machine - The Enchanted Fairy Garden (Tokyo Disneyland Disney’s Fantillution!)
05. AYUSE KOZUE - Mickey Mouse March (The Mickey Mouse Club)
06. Late Night Alumni - A Whole New World (Aladdin)
07. 80kidz - He’s A Pirate (Pirates of the Caribbean / Pirates des Caraïbes)
08. The Lowbrows - Under the Sea (The Little Mermaid / La Petite Sirène)
09. KASKADE - Baby Mine (Dumbo)
10. Eric Kupper - Reflection (Mulan)
11. A Hundred Birds feat.TeN - When She Loved Me (Toy Story 2)
12. Shinichi Osawa - Main Street Electrical Parade (Disneyland)

House☆Disney est une compilation sortie le 28 janvier 2009 qui regroupe des reprises de chansons Disney par des artistes dance électro et house. C'est évidemment la présence dans la tracklist de Shinichi Osawa qui m'a attiré vers cet album. De plus, ce genre de compilation est un excellent moyen de découvrir de nouveaux artistes.
When You Wish Upon A Star est naturellement une chanson insupportable. le groupe Q; indivi lui apporte un lifting très sympathique, mais MEG, avec son atroce voix trafiquée vient annuler totalement tout ça et rend la chanson encore pire que l'originale... Ça commence mal.
Beauty and the Beast est bien plus agréable, collant à la version originale, mais avec des arrangements house simples mais efficaces. Le chnateur s'y croit un peu trop, mais c'est inhérent à la fois à la house et l'univers Disney, donc rien de bien grave.
Part of Your World est un peu plus dance, Q;indivi s'est débarrassé de MEG et c'est une chanteuse à la voix bien plus agréable qui opère. Une chanson très sympathique.
The Enchanted Fairy Garden est plein de tabadabadabada et autres tudutut, ce qui provoque un petit frisson d'horreur au départ, avant de se laisser apprécier puis de lasser assez vite. C'est vrai que le mélange entre cette mélasse Disney et l'électropop de Fantastic Plastic Machine est plutôt original et sympathique, mais pas sur 6 minutes... Un morceau plus court aurait laissé une bien meilleure impression.
Dans Mickey Mouse March AYUSE KOZUE parvient parfaitement à concilier le coté mignon de l'univers Disney (sifflements, petits garnements qui épelle le nom de Mickey) avec de l'électro plus sérieuse et assez bien foutue. Ce n'est pas vraiment addictif car un peu trop bordélique, mais ça n'en reste pas moins plutôt sympathique.
Ce rêve bleuuuuu... Hum, oui, A Whole New World est la version originale d'une des chansons phares de Aladdin. Ici, on a viré Aladdin et seule Jasmine chante. C'est court, assez downtempo, avec des arrangements planants qui collent bien à la chanson. Du bon boulot.
On change complètement de registre avec He's A Pirate. Dès les premières secondes, j'ai senti que ça allait être énorme. Gardant le coté épique de l'original, 80kidz lui ajoute de l'électro très sombre. Le mélange entre la house, le piano, les cordes, la guitare électrique et les sonorités électro est dantesque et fait penser à une collision entre Shinichi Osawa et DAISHI DANCE. Clairement le meilleur morceau du CD.
On reste dans la même tonalité avec Under The Sea. Vous vous souvenez de la version originale, bossa nova et chantée par Henri Salvador ? Et bien il n'en reste rien. Le tempo a été ralenti, les arrangements sont très électro, voire tektonik, c'est saisissant et assez excellent.
Je n'ai pas vu Dumbo, donc je ne connais pas l'originale de Baby Mine. Ce que je peux dire, c'est que Kaskade ne s'est pas trop foulé. Un peu d'électro, quelques arrangements trance, une jolie voix et hop, un tout petit morceau sympathique, mais sans charisme.
On est décidément dans le ventre mou du CD. Sur Reflection, Eric Kupper fait du Eric Kupper, sans originalité... Ca se laisse écouter, mais sans envie d'y revenir.
Jamais deux sans trois, When She Loved Me est joli, TeN est une bonne chanteuse, mais tout ça manque un peu de personnalité. Sans doute que les ballades, qui constitue le gros du répertoire Disney n'ont pas trop inspiré les artistes de ce CD...
On finit par celui pour qui j'ai eu envie d'écouter le CD, mon Dieu, Shinichi Osawa, qui nous sort un excellent morceau instrumental. Son style reconnaissable s'adapte à merveille à la mélodie, et il ne tombe pas dans les excès de certains de ses remixes (surtout ceux pour des artistes occidentaux) qui sont trop agressifs pour moi. Ici, on est plutôt dans un son à la Dreamhunt, un des meilleur morceau de son album The One.

Globalement, House☆Disney est un très bon album. Toutes les chansons sont au minimum sympathiques (bon, on passe la première hein, parce que MEG gâche tout) et l'ensemble du CD s'écoute avec plaisir, avec ses temps forts et ses moments un peu plus relâchés. Je ne suis pas particulièrement fan à la base des chansons de Disney, donc je serai assez curieux de voir ce que peuvent en penser de vrais amateurs (même si je ne sais pas s'ils arriveraient à se faire à l'électro). A télécharger au moins pour He's A Pirate et Main Street Electrical Parade.